J-1 : Les rendez-vous immanquables de la Comédie du Livre

Culture et Patrimoine
Communiqué de presse : J-1 : Les rendez-vous immanquables de la Comédie du Livre

| Newsroom |



Jeudi 17 jeudi 2017
Destination CULTURE
J-1 : Les renDEZ-vous immanquables de la Comédie du Livre
La Comédie du Livre prend place dès demain à Montpellier et dans la Métropole. C'est l'occasion pour le public de découvrir les littératures Méditerranéennes et les nouvelles voix françaises. Parmi les nombreux rendez-vous proposés, quelques rencontres sont incontournables.
Vendredi 19 mai
• 18h – Gazette Café : Devenir mère et le rester, une aventure littéraire ?
Avec Valérie Mréjen, Amandine Dhée et Carole Fives

On ne compte plus les grands personnages de mères, bienveillantes ou terrifiantes, aimantes ou castratrices, créés par des hommes. Valérie Mréjen (Troisième Personne, POL) et Amandine Dhée (La Femme brouillon, La Contre Allée) mettent en scène la découverte de la maternité et évoquent les modèles sociaux et familiaux auxquels les femmes sont confrontées.
• 19h - Centre Rabelais : Entretien avec Jean-Claude Michéa - Nouvelle fabrique de philosophie
« Il est aujourd’hui plus facile d’imaginer la fin du monde que celle du capitalisme. » Avec Notre ennemi, le capital (Climats), le philosophe Jean-Claude Michéa poursuit son travail de clarification et de démolition entrepris avec des livres aussi importants que Orwell, anarchiste Tory, L’empire du moindre mal ou La double pensée. Mais est-il encore possible de « rassembler la grande majorité des classes populaires autour d’un programme de déconstruction graduelle du système capitaliste » ?
• de 19h à 20h - Auditorium du Musée Fabre : Mansoura Ez-Eldin et Youssef Rakha
Les nouvelles voix de la littérature égyptienne : entre héritage littéraire et invention narrative

Tous deux nés en 1976, Mansoura Ez-Eldin et Youssef Rakha incarnent la nouvelle génération de romanciers écrivains arabophones. Avec Le Mont Émeraude (Sindbad-Actes Sud) pour l’une, et Le Livre des Cercles (Zoé) pour l’autre, ils sont pour la première fois traduits en français. Les deux romans ont Le Caire, ville-monde, pour centre, et se saisissent du conte fantastique, du merveilleux propre aux Mille et Une Nuits, du récit politique et du jeu littéraire. Ensemble, ils témoignent de la grande vitalité d’une littérature encore trop peu connue par les lecteurs français.
Mansoura Ez-Eldin
Samedi 20 mai
• à 15h30 : Jardin de la Maison des Relations Internationales : Jeux et enjeux du roman grec contemporain : réinventer la fiction ? Avec Thanássis Valtinós et Chrístos Chryssópoulos
Deux générations d’écrivains grecs, ici mises en présence, témoignent ensemble du vif intérêt de la fiction néo-hellénique pour l’expérimentation narrative et de son audace formelle. Entré en littérature en 1959 avec un court chef d’oeuvre, La Marche des neuf (Actes Sud), d’une simplicité toute classique, Thanassis Valtinos a depuis créé une oeuvre polymorphe qui explore de nombreux genres littéraires. Les fictions de Christos Chryssopoulos se plaisent aussi à brouiller les frontières narratives et plongent leurs lecteurs dans un très agréable et stimulant inconfort.

• de 16h-17h – Centre Rabelais : Remise du Prix Méditerranée du Livre d’Art : Nicolas Henry et Titouan Lamazou
Cérémonie de remise du Prix Méditerranée du Livre d’Art au photographe Nicolas Henry pour le livre Cabanes imaginaires autour du monde (Albin Michel) suivie d’une rencontre avec le photographe. Le jury a par ailleurs primé OEuvres vagabondes (1965-2015), de Titouan Lamazou, édité chez Gallimard, en lui attribuant son « coup de coeur ». La remise du prix sera suivie d’une rencontre avec les deux lauréats. Ce prix est organisé par le Centre Méditerranéen de Littérature et Montpellier Méditerranée Métropole.

• de 17h à 17h45 - Espace Rencontres Comédie : entretien littéraire avec Elisa Shua Dusapin
Hiver à Sokcho (Zoé) est un des plus beaux premiers romans de la dernière rentrée littéraire, impressionnant de maturité et de délicatesse. Un récit qui se joue avec beaucoup de finesse et de retenue du grand modèle durassien, surprend sans cesse son lecteur en refusant d’aller là où celui-ci l’attend, et a été justement couronné par le Prix Robert Walser 2016.

• à 18h : Centre Rabelais : Les sentiers européens de la Contre Allée
Écrire l’émancipation avec Thomas Giraud, Sara Rosenberg et Amandine Dhée
Qu’ils évoquent les premières années de vie et d’apprentissage de celui qui deviendra un grand géographe communard et anarchiste (Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes de Thomas Giraud), la découverte d’une future maternité et les impératifs sociaux et culturels auxquels elle renvoie la femme (La Femme brouillon d’Amandine Dhée), ou les traces laissées dans les mémoires individuelles et collectives par une dictature criminelle (les deux romans de Sara Rosenberg), de nombreux textes édités à La Contre Allée se trouvent être des récits d’émancipation qui mettent en question les évidences apprises et toutes les formes de domination et d’aliénation.
Dimanche 21 mai avec Alain Mabanckou
Alain Mabanckou

• 10h30-11h30 – Centre Rabelais : Une langue française sans frontières
La langue française est aujourd’hui plus que jamais confrontée à la mondialisation. Elle est portée au-delà des frontières françaises par des créateurs venus d’ailleurs. Kaoutar Harchi a décortiqué « l’ambiguïté » de ces écrivains qui utilisent cette langue d’héritage. Yasmina Khadra est le romancier contemporain d’expression française le plus traduit dans le monde.
Avec Yasmina Khadra et Kaoutar Harchi. Animé par le romancier Alain Mabanckou.

• 14h30-15h30 – Espace Rencontres Comédie : Les vies minuscules en littérature
La littérature est souvent perçue comme le lieu des grandes interrogations de notre époque. Serge Joncour et Yahia Belaskri comptent parmi ces écrivains dont l’oeuvre est un écho de notre « réalité ».
Avec Serge Joncour et Yahia Belaskri. Animé par le romancier Alain Mabanckou.

• 19h-20h – Centre Rabelais : Grand entretien de clôture
Conclusion d’une journée particulière passée en compagnie d’Alain Mabanckou, cet entretien littéraire permettra à l’auteur de revenir sur l’ensemble d’une oeuvre de poète et de romancier déjà considérable, et d’évoquer son dernier essai, paru chez Grasset, Le monde est mon langage.

Partager sur

#CDL2017 Télécharger les visuels


CONTACT PRESSE
Sophie Lepage l attachée de presse l
s.lepage@montpellier3m.fr - 04 67 13 69 78 / 06 99 60 09 18